Premier de la nouvelle génération de casques de réalité virtuelle à passer entre nos mains dans sa version commerciale, le HTC Vive est une réussite flagrante bien qu’imparfaite. Un premier pas plus qu’encourageant dans une nouvelle ère, où la VR n’est plus un fantasme de science-fiction.

Extérieurement, le HTC Vive a tous les atours du fantasme de geek. Tout est combiné pour donner l’impression d’un bond dans le futur. Même les câbles qui en jaillissent vers l’arrière et son design un rien militaro-rétro-futuriste semblent tout droit venus d’un ailleurs à venir. Ainsi, les fans de science-fiction, nourris à Ghost in the Shell enfileront certainement le Vive avec le petit frisson qu’ils réservent généralement à une apparition de Motoko Kusanagi.

Futuriste, donc mais également massif. Depuis qu’il a été dévoilé en mars 2015, le Vive a toujours été volumineux et assez lourd – 660 grammes environ pour ce modèle. Le poids est toutefois assez bien réparti, ce qui fait qu’on ne fatigue pas trop, une fois qu’on l’a bien arrimé à sa tête grâce aux bandes repositionnables sur les côtés.

Categories: Récents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *